Pomme

Bilodeau

Apple

   

"Bilodeau" est une grosse pommette qui provient d’une erreur d’étiquetage faite par un pépiniériste. Cette erreur s’est cependant avérée bénéfique car la Bilodeau est d’une qualité exceptionnelle autant pour manger frais que pour la gelée ou le cidre. Je l’ai nommée Bilodeau, du nom de Claude Bilodeau qui la cultive dans le comté de Lotbinière (Québec) et qui m’en a donné une branche à greffer en 1986. 

Je me suis toujours dit qu’il était possible que cette pommette soit une variété déjà nommée mais je n’ai encore pas trouvé un fruit identique. Elle ressemble assez à Robin Crab, ainsi qu’à Virginia Crab, mais sans être identique à aucune des deux. Elle mûrit environ deux semaines plus tôt que Virginia Crab dans mon verger.

L'arbre montre une excellente rusticité en zone 4, une bonne vigueur, et se met à fruit jeune. La variété n'est pas affectée par la tavelure dans mon verger, mais au Nouveau Brunswick, un producteur qui la teste a rapporté une sensibilité dans son verger. Le fruit est une jolie petite pomme (ou une grosse pommette) dont le calibre atteint environ 45 à 50 mm. Elle est d'un jaune vif recouvert d'un beau rouge, certaines années avec du liège (voir photo, sans liège en 2007, et liégées en 2008). Elle est excellente à manger frais, le goût est légèrement acidulé, très sucré et un peu astringent. Elle se récolte pendant la première quinzaine de septembre, et se presse de la mi à la fin septembre. Elle ne se conserve pas très longtemps.

Bilodeau est une pomme à cidre de classe aigre-amère, de premier choix pour le cidre de première saison. J'ai commencé à l'utiliser pour la cidrerie en 1996 et depuis, les tests de jus ont donné (moyennes sur 9 échantillons analysés): 

  • teneur en sucre élevée, densité relative 1,065 (min-max: 1,050 - 1,076) 
  • teneur en acidité élevée, titre 7,5 g/L éq. acide malique (min-max: 6,2 - 8,9)
  • teneur moyenne en tanins, jus astringent ; 2 échantillons analysés : 0,63 et 2,4 g/L éq. acide gallique
  • rendement en jus moyen à élevé

Cette variété est particulièrement indiquée comme source de tanins et de sucre pour les cidres de première saison. Peut donner un bon cidre monovariétal les années où l'acidité est plus faible, mais en général elle doit être assemblée avec des variétés ayant une acidité moins prononcée. Notamment, on peut utiliser la Douce de Charlevoix avec qui elle se marie très bien: Bilodeau apportant sa richesse en sucre alors que Douce de Charlevoix adoucit l'acidité et ajoute une touche d'amertume résultant en un cidre d'une profondeur remarquable considérant la saison hâtive. Cependant, comme ces deux variétés ont d'assez fortes teneurs en tanins, on pourra aussi ajouter des pommes moins riches en tanins à l’assemblage, comme par exemple Lobo ou Paulared qui mûrissent à la même période.

Cette petite pomme est exceptionnelle pour sa teneur élevée en sucre combinée à une acidité raisonnable (pour une pommette). Elle a un bon potentiel comme pomme à cidre aigre-amère originaire du terroir québécois et rustique en zone climatique difficile (zone 4). Des essais supplémentaires sont requis pour évaluer son comportement en verger de production avant de pouvoir recommander son utilisation à grande échelle.

"Bilodeau" is a large crab apple that appeared as a tagging error from a nursery bought tree. An error that turned out to be very beneficial as this apple is of an exceptionnal quality for fresh eating, jelly and cider. I named it Bilodeau after the name of Claude Bilodeau who grows it in the county of Lotbinière (Quebec) and who gave me grafting wood in 1986. 

I have always thought it is possible this is an already named variety, but I have yet to find an identical fruit. It does have some similarities with the Robin Crab and with the Virginia Crab, but isn't identical with either. It ripens about two weeks earlier than Virginia Crab in my orchard. 

The tree shows excellent hardiness in zone 4, good vigor, and starts fruiting young. The variety isn't affected by scab in my orchard, but a friend who grows it in New Brunswick has reported some scab susceptibility in his orchard. The fruit is a handsome small apple (or a large crab) that usually sizes to 1-3/4 inch across. The color is a bright yellow covered with a nice red, some years with varying amount of russet (see picture, 2007 unrusseted and russeted in 2008). It is excellent for fresh eating, the flavor has slight acidity, very sweet, with a little astringency. Harvest time is first half of September, and it should be pressed by end of September. It doesn't keep for very long.

As a cider apple, Bilodeau would be classified as a bittersharp, of first choice for early season cider. I started using it in 1996, and since then, the juice obtained has had the following properties (average from 9 samples tested):

  • sugar content high, specific gravity 1.065 (min-max: 1.050 - 1.076)
  • acidity content high, TA 7.5 g/L malic acid eq. (min-max: 6.2 - 8.9)
  • tannin content medium, juice slightly astringent; 2 samples tested: 0.63 and 2.4 g/L gallic acid eq.
  • juice yield medium to high

This variety has high value for providing sugar and tannins in early season cider blends. On the years when the acidity is lower, it could be used for a single-variety cider, but in general, it is preferable to blend it with varieties that have a lower acidity content. For example, it blends well with Douce de Charlevoix: Bilodeau bringing the sugar richness while Douce de Charlevoix mellows the acidity and adds its mild bitterness, resulting in a cider with remarquable depth considering its early season. However, as these two varieties have a good tannin content, it might be a good idea to also include some apples with less tannins in the blend, as for example Lobo or Paulared who ripen during the same time frame. 

This small apple is remarkable for its high sugar richness combined with reasonable acidity (for a crab). It has good potential as a bittersharp cider apple of Quebec origin and hardy in harsh climatic areas (zone 4). Additional trials should be performed to evaluate its performance in production orchards before any large scale planting may be recommanded.

 


Dernière mise à jour : 17.01.11
par Claude Jolicoeur
cjoliprsf_à/at_gmail.com
remplacer/replace "_à/at_" par/with "@"